Une petite histoire qui a fait son chemin

 

Derrière mes longues années parcourues sur les chemins de la vie se cache une histoire méconnue des grands et qui pourtant fait rêver vos enfants.

Elle a commencé il y a fort longtemps dans notre monde rationnel ou l'apparence et la performance étaient présentes sous toutes ses formes. Personne fière que je fusse alors, mon travail aux écus dorés prenait toute la place. Je roulais à plein régime sur l’autoroute du boulot, dodo.

Quand tout à coup, un accident de santé mentale a pris possession de mon être qui était devenu si fragile par ma négligence. Cette catastrophe me fit perdre la garde de mon fils ainsi que mon travail, pour finalement me retrouver sans un sous et sur l'aide sociale.

Pour m'en sortir, je n'avais guère plus que mon talent qui dormait en moi depuis fort longtemps.

Avec mon présentoir qui était rempli de marionnettes et de coussins, j’ai parcouru les marchés aux puces afin de vendre mes marionnettes et mes coussins. Hélas, je n'ai rien vendu. Toutes mes créations ce sont retrouvées au sous-sol, chez ma mère. La vie a poursuivi son cours jusqu'à Noël. Ce jour-là, la maison était remplie d'enfants qui s'intéressaient à la présence de mon présentoir.  Ils jouaient avec mes marionnettes et soudainement, je me suis mis à les faire parler.  Tout le monde riait de bon cœur et trouvait ça très drôle. Mon frère m’a dit ʺ viens faire la fête de mon fils pour Pâques ʺ. Je ne sais pas trop pourquoi, mais j'ai dit oui.

J'ai fait un premier théâtre avec mon présentoir et la vie m’a amené jusqu'à cette journée où je me suis réalisé en tant que Monsieur Marc, mais par une étrange coïncidence, un professeur d'école était présent. Elle riait et me répétait sans arrêt.  ʺ II faut que vous veniez dans ma classe Monsieur Marc ʺ. J'ai dit oui par gentillesse.

Cette idée me faisait rêvé alors j'ai raffiné mon activité pour que cela devienne un jeu éducatif et instructif pour les élèves.

Mais plus la journée de la prestation approchait, plus celle-ci me faisait peur.  Mon courage je le prenais dans l’amour que j’éprouvais pour mon fils. Ce sont les sourires et la joie des enfants qui m'ont permis de réussir l'activité ce matin-là.

Après l'activité, les professeurs voulaient tous m'avoir dans leurs classes. Sans m'en rendre compte, je venais de mettre au monde le théâtre d'improvisation imaginaire de Monsieur Marc. C’était, la meilleure méthode pour familiariser et initier les enfants aux théâtres dans les écoles.

Depuis ce jour, je donne des coussins et des marionnettes aux enfants de chaque classe et une marionnette dans chaque école fait à partir de leurs dessins bien sûr … hihihi… …

Aujourd'hui, j’apporte ma guitare à l’école et sur l'heure du midi, je leur en joue. Il y a toujours un élève qui joue mieux que moi. Je lui prête ma guitare et nous chantons avec lui. Les éducatrices apprécient ma présence car je calme les enfants.

Ha ! Oui je ne vous ai pas tout raconté. J’ai écrit un livre. Noël après l’école. C’est l'histoire d’Éprisdelle et de Tom le Cœur, qui travaillent très fort, dans le but de faire de notre monde un monde meilleur. D’un côté il y a les gens à droite, les méchants et de l’autre, les gens à gauche, les gentils… hihihi…

Ce style littéraire ne plait pas beaucoup aux maisons d’édition, oh non!!!  Pour moi, le plaisir, c'est quand j’entre dans une classe et que j’entends un professeur qui raconte mon histoire à ses élèves assis en rond. Je me dis alors "Marc tu as réussi ".

Mon passe-temps préféré c'est de faire du théâtre pour les enfants malades. L’autre jour, je suis monté jusqu'à Rivière du loup pour faire un théâtre pour un enfant atteint de leucémie en échange d'un bol de soupe, d’une tarte au sucre et des œufs de poulettes heureuses …hihihi… J'étais tellement fier de moi après.

J’ai compris très vite que je ne ferais pas beaucoup d’argent avec ce métier de marionnettiste. Je sais très bien, que je ne deviendrais jamais riche.  Ça ne me dérange pas.

Car j'ai décidé de faire une histoire de ma vie. Une histoire que les enfants vont raconter à leurs propres enfants avant de faire dodo. Alors, chers parents, soyez attentifs à vos enfants lorsqu’ils vous racontent leur journée… hihihi…

Mais en attendant ce jour, j'ai encore de bien belles surprises pour ces chers petits… hihihi…, soyez patients.

Mes amies, il y a de la vie et des rêves après une problématique de santé mentale, croyez-moi.  Merci!

Monsieur Marc 

Pour partager ou en savoir plus visité www.monsieurmarc.com merci.

 

 

Nombres de visiteurs a ce jour!